La communication de l’UX au sein d’une équipe

Mar 18, 2020
UX-REPUBLIC

Cet article s’adresse principalement aux consultants travaillant avec des grosses équipes comprenant des profils variés. Souvent il se peut qu’une partie des acteurs ne soit pas forcément alignée avec ces valeurs et associent par méconnaissance l’UX-Design à un aspect purement visuel.

On peut émettre l’hypothèse que ce fait provient notamment des émissions de déco dans lesquelles on entend des “c’est Design” à tout-va pour décrire quelque chose de joli, ou des  sites comme Dribbble ou Behance qui génèrent une véritable obsession du “beau” au détriment du “fonctionnel”. Il nous revient alors le rôle d’expliquer exactement ce qu’est le Design et plus particulièrement l’UX-Design !

COMMENT EXPLIQUER L’IMPORTANCE DE L’UX DANS VOTRE ÉQUIPE ? 

L’UX incarne des valeurs centrées autour des utilisateurs. Pourtant aujourd’hui encore, l’UX est encore trop souvent perçue comme une fonctionnalité abstraite, voire même complètement inconnue pour des personnes extérieures au domaine.  

Au cours de votre parcours de designer, vous serez même amené à rencontrer des personnes qui voient le monde que de leur seul point de vue, avec un regard que l’on pourrait juger comme souvent biaisé ou faisant référence à un schéma mental complexe.  

Et si vous êtes encore junior votre objectif est de faire vos preuves envers votre client, en répondant vite, et bien à leur besoin, même si celui-ci s’éloigne de vos qualifications  (UI, illustration, icônes, user story, …).  

N’hésitez pas  lors de votre arrivée dans une nouvelle équipe à présenter votre métier, et à faire des petites interviews auprès des acteurs du projet, au cours  de réunions ponctuelles ou pendant les pauses cafés.  

POURQUOI FAIRE LES MINI INTERVIEWS ?

N’oubliez pas qu’un discours de commercial ne sera pas le même que celui d’un ingénieur, c’est également vrai pour les référents utilisateurs d’un projet et les utilisateurs finaux.  

Faites attention pendant cet échange, aux biais cognitifs de chaque personne, n’hésitez pas à rebondir sur chaque information délivrée pour comprendre d’où elle vient.  

 

 

Chaque point de vue de chaque acteur du projet peut vous permettre de créer des proto personna, customer journey, job to be done, qui serviront de base de travail et qui pourront par la suite être challenger quand vous serez en contact avec les réels utilisateurs du projet que vous développez.  

NE VOUS OUBLIEZ PAS !

Expliquez comment marche l’UX et l’UI, faites remonter vos besoins pour être productif, afin de répondre à leurs attentes !  

Il est important de faire comprendre à vos collègues que le design est calqué sur des méthodes de travail collaboratif, et que durant les différentes phases d’un projet, le designer doit être en contact avec différents utilisateurs pour assurer que le nouveau produit ou l’évolution d’un produit existant répondent au besoin identifié pendant la phase d’empathie.   

SI MES COLLÈGUES NE COMPRENNENT PAS L’UX ?

Ne vous démoralisez pas si les premières tentatives de communication sur le Design UX sont des échecs.  

Parler de l’UX et des différentes méthodologies “de conception” autour de vous, c’est un travail à faire au quotidien.  

N’hésitez pas à vous munir d’une présentation pdf avec des images parlantes, pour donner des exemples d’application ou pour illustrer vos propos.  

N’oubliez pas que les différentes méthodes de design ne sont pas forcément connues dans la structure où vous allez travailler, mais ce n’est pas pour autant qu’elles ne peuvent pas leur apporter un bénéfice. Si vous avez une grosse marge de manoeuvre, alors soyez force de propositions, et organisez différents ateliers pour optimiser la vélocité de l’équipe. 

 

 

Attention toutefois, même si ils sont ouverts au changement, certains ateliers peuvent être mis en place facilement, mais ils peuvent être difficiles à mener avec des individus peu habitués aux méthodes agiles. 

Chez UX-Republic nous faisons pour nos clients des Brown Bag Lunch, un concept simple que certains d’entre nous déploient fortement : 

“Nous apportons un expert, un sujet dans vos locaux et vous apportez le déjeuner.” 

Le format d’application est simple, il dure approximativement 1 heure et se découpe entre 30 minutes de présentation et 30 minutes de Questions/Réponses.

POURQUOI FAIRE PARTICIPER DES PERSONNES ENCORE PEU MATURES SUR LES MÉTHODES DE L’UX DESIGN ? 

Si vous vous souhaitez creuser le sujet sur la maturité d’une équipe,  et de son organisation, le site de “Nielsen Norman Group”, est à consulter. Je vous conseille à prendre le temps pour de  lire les articles de leur site. 

 D’expérience, impliquer tout le monde, permet de les fidéliser au projet, de leur donner du pouvoir, de la visibilité sur ce que vous faites, et surtout de créer une ambiance de travail agréable et de co-construction.  

Il est indispensable de recueillir les points de vue des différentes parties prenantes, afin de comprendre de notre côté les objectifs, les enjeux et les contraintes du projet.  

Partez du principe que chaque individu aura des idées intéressantes et pertinentes à exprimer.  

 

 

Dans vos discours, mettez l’accent sur l’importance de faire des tests auprès des utilisateurs finaux. Il est difficile de prendre du recul et de rester objectif pendant toute l’avancée du projet. 

 Les tests utilisateurs via des maquettes ou des prototypes sont indispensables dans la conduite de projet.  

Un ou deux tests peuvent permettre de relever des problèmes passés inaperçus pendant les phases de conception.  

COMMENT OPTIMISER MES LIVRABLES ? 

Essayez toujours de présenter vos maquettes en noir et blanc si la maturité de vos collaborateurs vous le permet.  

C’est plus efficace pour vos futures réitérations de maquettes, de présenter son travail ne comportant aucun aspect graphique (couleur, icônes, graphisme élaboré ).  

Le but est d’orienter les retours sur l’expérience utilisateur.  

La couleur ou la forme d’une icône peuvent être des éléments bloquants lors des réunions.  

Souvent les participants digressent sur la couleur qui n’est pas à leur goût.  

Evitez donc de les habituer à des maquettes de haute qualité dès le démarrage du projet, surtout si les nouvelles réitérations sont conséquentes  en charge de travail.

 

 

POUR CONCLURE 

Mettez en avant vos qualités humaines, n’oubliez pas de rester humble et ouvert  envers votre entourage. Il est possible que si vous êtes le seul UX designer dans le projet, de développer «  le syndrome de l’imposteur », ou d’avoir peur de votre propre égo.  

Si vous êtes une personne sensible au « syndrome de l’imposteur », vous aurez tendance à nier votre accomplissement personnel, et attribuer le résultat de votre travail à votre chance, vos heures supplémentaire, ou à vos collègues. 

Combattez ce biais, mais attention ce n’est pas parce que vous êtes le seul designer dans votre équipe, que vous devez pensez que vous connaissez toutes les solutions à chaque problème. N’oubliez jamais le rôle de l’empathie dans vos missions et apprenez à mettre à distance votre égo pour toujours garder un esprit clair.  

Votre rôle en tant que créatif, c’est aussi d’écouter et de prendre en compte ce que l’expression de chacun. 

Restez positif et ne soyez pas fermé à la critique, au contraire réalisez des feedbacks sur chaque livrable que vous faites. 

 J’espère que ma vision vous a permis de trouver des arguments ou des outils pour convaincre vos futurs collègues de l’utilisation d’Ux Design au sein d’une équipe de travail. 

 

RÉFÉRENCES

 

Enguerran Chambaraud, UX Designer @UX-Republic

 

UX-REPUBLIC est une agence spécialisée en conception centrée utilisateur. Nous sommes également centre de formation agréé. Retrouvez toutes nos formations en UX-DESIGN sur notre site training.ux-republic.com