Comment réaliser un projet digital user centric et éthique ? [part 1]

Mai 19, 2020
UX-REPUBLIC

 

Vous êtes entrepreneur, chef de projet ou designer et vous voulez créer un produit digital, user centric, éthique et éco-responsable ? Alors vous êtes au bon endroit. Car je vous propose ici-même d’expérimenter une démarche de projet inspirée des grandes méthodes de Design Thinking, de UX Design et de Circular Design.

 

Étape #1 : Les fondations de votre projet

Lancer un projet n’a rien de facile, bien au contraire. Et la peur de se lancer (dans l’inconnu) est tout à fait légitime. Ce qui rend d’autant plus important le fait de bien cadrer votre projet. 

Car le cadrage de votre projet a une double fonction: vous rassurer (dans un premier temps), et offrir un bon déploiement à votre projet (dans un second temps).

Toutefois, avant d’entamer un nouveau projet, il est normal de s’interroger. 

Encore faut-il se poser les bonnes questions. En voici quelques-unes.

# Une bonne équipe

 

 

La réussite de votre projet reposera en partie sur vos épaules, mais surtout sur celles de votre équipe. D’où l’importance de bien prendre son temps pour la constituer. Veillez à ce qu’elle soit pluridisciplinaire et convaincue par vos valeurs “green”. 

Lors d’une séance – que vous animerez – , définissez ensemble les rôles, missions et périmètres d’intervention de chacun. Vous pouvez également désigner un ou plusieurs “ambassadeurs éthiques”. 

Leur mission : être les porte-paroles des besoins sociaux et environnementaux tout au long de la réalisation du produit, tout comme les designers sont ceux des besoins utilisateurs. Afin de rendre votre session ludique, je vous propose d’utiliser le jeu de cartes (totalement inédit, créé par mes soins, et spécialement pensé pour vous public !) suivant : “Green Power Game”, qui vous sera proposé dans un prochain article. Vous pourrez l’utiliser comme Icebreaker en début d’atelier mais aussi en temps que support durant un Kick-off ! 

Une fois les rôles distribués, il est temps de rentrer dans le vif du sujet et de clarifier l’environnement de votre projet.

# Une connaissance du marché économique sur le bout des doigts. 

Votre objectif sera de comprendre le marché économique dans lequel s’implémente votre produit, ainsi que d’estimer la place prise par les solutions d’éthique sociale et environnementale. 

Grâce à vos recherches, vous aurez accès aux premiers insights vous permettant de décrypter votre cible et de détecter vos premières opportunités business, mais également éthiques. C’est grâce à cela que vous formulez des hypothèses d’usages, à challenger auprès de vos utilisateurs.

Lors de la rédaction de ces hypothèses, n’oubliez pas d’intégrer vos différentes contraintes (devices, budgets, process, …). Cela vous permettra de gagner du temps lors de la réalisation de votre produit. Puis, détectez des produits et services digitaux existants proches des ambitions de votre projet. 

L’idée est de s’inspirer au mieux de ce qui fonctionne déjà afin de limiter au maximum la prise de risque et de rassurer vos investisseurs, sponsors ou clients sur les directions choisies. 

Mais attention ! Il y a une différence entre s’inspirer et copier. Et pour veiller à ne pas confondre les deux, mettez en place un “Mur d’inspiration”. Au sein de vos locaux, n’hésitez pas à afficher toutes vos recherches, vos questionnement mais également d’inscrire noir sur blanc, ce qui vous différencie de vos concurrents potentiels. 

 

 

Étape #2 : Combien d’utilisateurs compte votre projet ? 

Afin que votre produit réponde à de nombreuses valeurs sociales, il est important de détecter toutes les personnes impactées par ce que vous êtes en train de créer. Chacune d’entre elles émettra des besoins et des difficultés. L’objectif n’est pas tant de répondre à chacun de ses besoins – au risque de se retrouver avec un site fourre-tout – votre mission est que votre produit ne vienne pas impacter négativement autrui. 

Et pour ce faire il vous faut :

# Clarifiez les besoins utilisateurs et leurs impacts sur les valeurs de votre projet

 

 

De nombreux exercices sont essentiels à la préparation de vos interviews et le premier est l’identification de vos interviewés. Et oui, votre produit n’a pas seulement un impact sur la personne qui l’utilise. Il en a également sur un éventail de personnes pouvant se trouver à différents points de votre chaîne de valeur et ceux durant tout le parcours de vie du produit. 

Qu’ils soient développeurs, employés, consommateurs, recycleurs, il est important de comprendre ce qui est essentiel pour chacune de ces personnes au moment où il entre en relation avec votre produit.

Bien entendu, vous ne pourrez pas identifier toutes ses personnes au début de votre projet.

L’idée est d’aller rencontrer cette première vague d’utilisateurs, ceux qui vous paraissent les plus évidents. Puis d’engager une deuxième vague de rencontre avec vos utilisateurs secondaires. N’hésitez pas à schématiser ensemble vos idées afin de trouver de nouvelles vagues d’utilisateurs. 

Une fois vos utilisateurs identifiés, rédigez des Proto personas. Ils vous aideront à formaliser des hypothèses détaillées de profils. Basés sur des données fictives, ils permettront d’intégrer l’empathie dans le projet. Une fois les interviews réalisées – et les données vérifiées – vous pouvez les transformer en de véritables personas. 

Passons à la rédaction de vos questionnaires. L’idée des interviews utilisateurs est de valider ou d’invalider vos hypothèses. D’identifier des souffrances et des besoins actuels permettant d’en tirer des opportunités à venir. Il est important d’adapter votre questionnaire aux différents types de profils afin d’être le plus précis possible dans vos résultats. 

Si vous souhaitez obtenir quelques conseils supplémentaires, vous pouvez consulter le Guide des meilleurs pratiques d’entretien

C’est parti ! Vous avez toutes les clefs en main pour aller à la rencontre de vos utilisateurs ! 

Afin de vous aider à restituer vos interviews aux membres de votre équipe, voici quelques outils qui vous permettront d’exposer l’essentiel de vos rencontres : l’empathy mapl’expérience map,… Leurs objectifs : vous faire converger vers les besoins utilisateurs essentiels auxquels votre produit doit répondre. Attention, avant de partir à la conception de votre produit, il est important de confronter les besoins utilisateurs identifiés aux principes d’éthique social et environnemental. 

Et pour cela, la priorisation des besoins utilisateurs doit se faire sur les critères suivants

  1. Sa désirabilité

– Combien d’utilisateurs ont exprimé le même besoin ? 

– Quel est l’importance de ce besoin dans la réalisation de leurs objectifs quotidien ? 

  1. Son impact environnemental

– Quelle sera son empreinte carbone durant sa fabrication, son utilisation et sa fin de vie ? 

– En cas d’empreinte carbone élevée, peut-on trouver des alternatives permettant de la réduire considérablement ?

  1. Son impact social :

– Quelles seront ses conséquences sur la société ? 

– Nuit-il à l’épanouissement de certains individus ? 

– Favorise t-il une partie de la société au détriment d’une autre ? 

  1. Sa valeur business :

– Ce besoin a-t-il une valeur économiquement ?

– Peut-il s’inscrire dans les valeurs de l’économie circulaire ? 

 

Afin de faciliter le tri des besoins utilisateurs, vous pouvez utiliser de nombreux diagrammes comme grille de priorisation. Comme le Diagramme de Kiviat.

Voilà ! Les fondations de votre projet sont quasiment terminées ! 

Vous avez une équipe d’enfer et vous connaissez parfaitement votre marché, vos utilisateurs et leurs besoins. Vous avez consciencieusement confronter le tout à vos valeurs éthiques. Parfait ! Vous voilà en route vers la conception de votre produit digital, user centric et éthique. Mais avant de vous lancer il vous faut un objectif clair.

# Formulez vos design challenges “éthiques”

Qu’est-ce qu’un design challenge ? C’est une problématisation qui intègre un seul persona et un besoin (ou difficulté) qui l’empêche de satisfaire ses objectifs. Concrètement c’est un questionnement qui vous servira à ne pas perdre de vue votre utilisateur, son besoin et l’enjeu de votre client ou entreprise. Bien sûr vous pouvez avoir plusieurs design challenge car il n’y a pas qu’une seule manière de répondre à un problème. Dans le cadre de notre projet, nous allons légèrement modifier cet exercice en y ajoutant l’enjeu éthique. 

Voici comment se présente le design challenge

Comment pourrions-nous [verbe permettant de] votre persona [à] souffrance ou besoin à résoudre [pendant] sa phase d’utilisation [tout en] intégrant le challenge éthique du client/entreprise

Exemple de design challenge éthique orienté B to B

Comment pourrions-nous [aider] les fabricants de chaussures [à] développer leur activité en ligne à faible coût [pendant] la phase de vente du produit [tout en] intégrant des principes d’éthique sociale et environnementale. 

Exemple de design challenge éthique orienté B to C

Comment pourrions-nous [aider] les fans d’Adidas [à] personnaliser leur expérience [pendant] la phase de vente du produit [tout en] intégrant des principes d’éthique social et environnemental. 

Attention, avant de commencer, vous devez être au clair sur ce que vous cherchez à accomplir. Votre challenge doit être réalisable et suffisamment large pour vous permettre de détecter un maximum d’opportunités et de solutions différenciantes de vos concurrents potentiels. 

La rédaction de ces problématiques se font en atelier et avec votre équipe. Afin de vous aider dans l’animation de votre atelier, je vous propose les fiches explicatives du How Might We et du Barriers Breakdown. Bonne chance ! 

 

Félicitations, vous venez de terminer la première partie de votre projet. 

Alors, satisfait ? J’espère que oui, car le plus dur est à venir ! 

Et oui, vous connaissez les enjeux business, utilisateurs et éthiques de votre projet. Mais ça ne suffit pas ! Il est temps de concrétiser votre projet. Et pour ce faire, il vous faudra traduire votre projet en un véritable produit désirable, faisable, viable et éthique. 

 

Je vous donne alors rendez-vous la semaine prochaine, même jour, même heure pour la suite de cet article

 

 

 

Sandra Oliveira, UX Designer @UX-Republic