Designer des produits comme Pixar raconte ses histoires [Partie 1]

Dans le monde du cinéma d’animation, Pixar s’est imposé comme un maître incontesté de la narration. À travers des films captivants et émouvants, le studio utilise des structures narratives bien définies, des personnages profonds et des thèmes universels pour séduire des audiences de tous âges. Ce savoir-faire ne se limite pas au grand écran : les principes qui rendent les films Pixar si mémorables peuvent également être appliqués au domaine du design et de l’expérience utilisateur (UX).

Cet article explore les parallèles entre les règles narratives de Pixar et les principes fondamentaux du Product/UX design. En examinant ces règles, nous découvrons comment une structure claire, des personnages bien développés, des histoires universelles et l’émotion peuvent transformer non seulement des films, mais aussi des produits numériques en expériences inoubliables.

Règle n°1 de Pixar : Adopter une structure claire

Pixar utilise une structure narrative bien définie qui guide l’histoire du début à la fin. Vous suivez l’aventure et les péripéties du héros sans vous poser trop de questions, ce qui rend l’histoire accessible à tous, petits et grands. Finalement, vous regardez des films Pixar en famille où tout le monde trouve son compte avec des blagues d’adultes nichées dans des animations pour enfants. Ce n’est pas un hasard… 

Règle n°1 du Product/UX Designer : Une structure claire guide les choix de l’utilisateur

De même, en UX/Product design, une structure claire est essentielle. 

Les utilisateurs doivent comprendre instinctivement comment naviguer et interagir avec le produit. Une bonne structure permet de créer un parcours utilisateur fluide, où chaque interaction a du sens et mène à la suivante de manière logique. Si l’on veut pousser d’avantage, il est encore plus intéressant de s’appuyer sur le storytelling Marketing dans le flow de votre produit, de manière à ce que la marque se renforce dans le psyché de l’utilisateur au fur et à mesure de son utilisation de votre produit. 

Demandez à vos utilisateurs de parler de votre produit de manière fluide : ils doivent être capable de vous le raconter sans trop de problème, car comme le dit Albert Einstein« Si vous ne pouvez pas expliquer quelque chose à un enfant de 6 ans, c’est que vous ne maitrisez pas assez votre sujet ».

En d’autres termes, veillez à ce que votre produit soit simple et bien conçu, afin que vos utilisateurs puissent en parler facilement. Pour vous aider, considérez qu’ils ont 6 ans (mais pas trop… 😉 

Un produit bien fait est un produit qu’on a pas besoin de vendre et qui se fait recommander par un proche. 

 

Règle n°2 : Les personnages au cœur de l’histoire

Chez Pixar, les personnages sont développés de manière à ce que le public s’y attache profondément. Ils nous touchent en évoquant des émotions que nous ressentons, mais que nous n’exprimons pas forcément. Ils sont authentiques de manière à ce que l’on puisse s’identifier à eux et à leurs péripéties ; c’est ce qui fait que nous nous déguisons en personnage de télévision. Que cela soit un Pixar ou autre, nous voulons que ceux-ci fassent partis de notre identité et qu’ils nous rappellent ce que l’on veut être ou devenir. 

Règle n°2 du Product/UX Designer : Les personas au cœur du produit

Dans le Design Product/UX, nos “personnages” sont nos utilisateurs. Il est crucial de bien comprendre leurs besoins, leurs motivations et leurs douleurs. En utilisant des personas et des user stories, nous pouvons concevoir des expériences qui résonnent avec les utilisateurs de manière personnelle et significative. 

Une appli est une extension que l’on touche du bout du doigt sur son téléphone ou son iPad mini (clin d’oeil aux Apple Fanboys) !

Il faut donc pouvoir s’identifier aux produits qu’on utilise pour y être fidèle. Ce sont des petits détails, des petites attentions du produit qui font que l’utilisateur se dit « Génial, ils ont MÊME pensé à ça ! ». Émotionnellement, cela se traduit par « ILS ME CONNAISSENT VRAIMENT ! » ce qui entraîne l’envie de rester fidèle à ce produit qui nous connait vraiment et qui nous sert même dans les scénarios les plus improbables. 

Un produit n’est pas seulement un ensemble d’interfaces dans l’ethos d’un app store, c’est une opportunité de faciliter la vie de quelqu’un et de susciter une émotion pour quelques secondes le temps d’une interaction. 

 

Règle n°3 : Raconter une histoire universelle

Les histoires de Pixar touchent un public mondial en explorant des thèmes universels comme l’amour, la perte et la croissance personnelle.

Règle n°3 du Product/UX Designer : Créez un produit universel

Nous devons également viser à créer des expériences universelles. Cela signifie concevoir pour l’accessibilité, en tenant compte des diverses capacités et contextes d’utilisation, afin que nos produits soient inclusifs et utilisables par le plus grand nombre.

 

Règle n°4 : L’importance de l’émotion

Pixar sait comment jouer avec les émotions pour créer une connexion profonde avec le public. Cette capacité à jouer avec les émotions est l’un des secrets de leur succès mondial. Comme il a été dit précédemment, Pixar aborde des thèmes universels et cela permet d’atteindre un large public. Par exemple dans Le Monde de Nemo, la quête de Marlin pour retrouver son fils touche les spectateurs car elle parle de l’amour parental et des défis de la séparation.

Règle n°4 du Product/UX Designer : Suscitez la fascination de vos utilisateurs

De la même manière, le Product/UX Design se doit de susciter des émotions chez l’utilisateur avec des couleurs bien pensées, des typographies clivantes et des micro-interactions qui suscitent ce qu’on appelle dans le marketing d’expérience « l’étape de fascination ». 

Nous recensons les émotions de nos utilisateurs à travers du shadowing et à coup de user research en identifiant les points de frustration, de plaisir et d’enthousiasme, pour ensuite les placer stratégiquement. Une mini-interaction fonctionne comme une mini-péripétie dans l’interaction de l’utilisateur avec le produit, le sortant de son scroll infini pour ressentir une surprise. Nous retrouvons aussi ce mécanisme d’investissement de soi pour une récompense émotionnelle dans le livre Hooked de Nir Eyal qui dit que “l’esprit prend des raccourcis influencés par notre environnement pour porter des jugements rapides et parfois erronés.”

Les micro-interactions, les couleurs, la typographie font l’environnement de votre produit. Maitrisez les émotions qui s’articulent autour, et vous ferez vivre une expérience mémorable à vos utilisateurs 😉

 

Conclusion

Adopter les règles de storytelling de Pixar en UX/Product design permet de créer des expériences utilisateurs qui ne sont pas seulement fonctionnelles. Une structure claire facilite la navigation et l’interaction, tandis que la compréhension profonde des utilisateurs, à travers des personas bien définis, permet de concevoir des produits qui répondent à leurs besoins et aspirations. En mettant les personnages au cœur de l’histoire et en suscitant des émotions, les designers peuvent créer des produits universels et mémorables.

Retrouvez la partie 2 très prochainement 😉

 

 

Oussama Berrahal, Product/UX Designer chez UX-Republic