Design spéculatif & UX : une conception prospective efficace pour imaginer le futur de nouvelles technologies ? (2ème partie)

Dans un précédent volet, nous avions parcouru de manière théorique, l’approche de conception du Design spéculatif.

Passons à la mise en pratique !

SOMMAIRE DES ATELIERS

Cas d’usage prospectif :
Nous nous sommes projetés sur un cas d’usage d’un de nos clients qui avait souhaité imaginer et développer une messagerie de chat adapté aux personnes en situation de handicap.
Afin de réaliser cet atelier, nous nous sommes inspirés des enseignements et des modèles d’atelier de Design spéculatif de Nadia Piet (designer & researcher specialized on AI/ML, data, and digital culture)


Définition du produit :

Quelle sera la messagerie instantanée de demain à destination des personnes en situation de handicap ?

Vision et contexte :

  • Nous nous projetons en 2050.
    Nous imaginons qu’en cette période, la communication entre les êtres humains sera facilitée par une multitude de canaux de communications (applications, nouveaux appareils, nouvelles technologies avancées).

    En 2050, il subsistera toujours une rivalité forte entre les grands players du Web pour la Science et l’Innovation au détriment de l’Éthique, ainsi que de nouveaux acteurs qui eux choisiront de repenser des produits digitaux innovants de façon éthique pour l’Homme.

    Dans ce cas d’usage d’atelier de design spéculatif, nous souhaitons concevoir la future application de messagerie instantanée à destination des personnes en situation de handicap en 2050.

    Notre parti pris est de rendre ce produit le plus innovant et éthique possible.

    Ce nouveau produit digital devra être le plus innovant et éthique.
    Aussi, il faudra que cette messagerie instantanée du futur puisse répondre aux besoins utilisateurs des 3 proto-personas identifié en situation de handicap :

    – handicap visuel
    – handicap auditif
    – handicap moteur

    L’application devra être :

    – vertueuse pour la sécurité informatique de ses utilisateurs
    opposée à la vente des données personnelles de ses utilisateurs
    – pour être alignée à des nouvelles normes d’accessibilité RGAA,
    – favorable au design éthique en faveur de l’Environnement (réduction de la consommation en énergie et de       l’empreinte carbone du produit),
    – de la suppression de l’écoute passive / active
    – et de concevoir une expérience utilisateur non-addictive

    À partir de ce cadre, nous souhaitons repenser la messagerie de demain à destination des personnes en situation de handicap (3 proto-personas représentant différentes typologies d’handicap) de façon éthique en étant sécurisé et en ne collectant pas sur le chat les données personnelles de l’utilisateur.

Problématiques identifiées :

#1 Quelle sera la nouvelle messagerie instantanée de demain pour les personnes en situation de handicap ?

#2 Comment rendre l’expérience de cette messagerie futuriste, plus accessible pour les personnes en situation de handicap ?

#3 Comment les nouvelles technologies interviendront et seront utilisées ?

#4 Quelles technologies souhaiterions-nous éviter/sélectionner dans la conception de cet outil de messagerie ?

 

MÉTHODOLOGIE UX

Nous nous sommes inspirés de la méthodologie de l’atelier de Design spéculatif de Nadia Piet : présentation détaillée de la méthodologie en utilisant le board du “Design spéculative canvas, le Mapping des tensions au sein des 4 expériences prospectives identifiées, et le Storyboard par proto-personas sous forme de flowchart.

PHASE D’IDÉATION

DESIGN SPECULATIVE CANVAS

Nous avons décortiqué le produit sous différents aspects via le Design Spéculatif Canvas.
Cet atelier a été conçu de manière prospective (2 product designers), sur la base de recherches secondaires effectuées sur des tendances de nouvelles technologies (presse digitale scientifique, presse digitale, presse de l’Innovation et de l’entreprenariat, études du CHU de Nantes sur “l’hôpital de demain”).

Sur la base de nos recherches,  l’objectif de ce board est de mettre à plat la définition du contexte, la temporalité, les proto-personas (X3), les principales tendances du marché en 2050, les questions, les hypothèses de problèmes potentiels et les solutions potentielles qui répondent à ces problématiques.

LES PROTO-PERSONAS 

HYPOTHÈSES DES FONCTIONNALITÉS UTILISÉES EN 2050

  • Le produit de messagerie instantanée sera une paire d’oreillettes et un boîtier qui sera composé d’une application synchronisable avec n’importe quels autres appareils.
    Toutes ces applications seront disponibles sur tous les appareils munis dotés d’interface : miroir connecté, objet ménager tels qu’un mixeur connecté, montre, oreillettes connectées et ordinateur.
  • Il sera donc possible via un micro intégré à l’application et aux oreillettes d’envoyer des fichiers médias (photos, vidéos, musiques) par commande/assistance vocale dans son message instantanée.
  • Des modèles de messages seront paramétrés et on intégrera l’Intelligence artificielle pour augmenter la rapidité des recommandations/personnalisation de messages, gestion intelligente des messages et connexion rapide avec les contacts favoris.

 

SCÉNARIOS IDENTIFIÉS UTOPISTES

En listant les éventuels problèmes dans le “Design spéculatif canvas”, on sélectionne les solutions qui deviendront des scénarios à tester.
Il est aussi intéressant de tester un scénario “ dystopique” pour élargir son champ de vision.
Par la suite, nous confrontons les scénarios sélectionnés aux besoins utilisateurs, déclencheurs et points irritants de l’utilisateur, en entonnoir.


1a) SCÉNARIO 1 (utopiste 1)

Chat’adviser sera une solution de messagerie instantanée innovante appelé “ Chat’advisor” (fonctionnalités innovantes) éthique et accessible (adapté à tous les particuliers en situation d’handicap et designé de façon éthique).

Sarah, personne non voyante âgée de 20 ans, étudiante en Bachelor et technophile +, souhaite pouvoir communiquer à distance avec ses proches, en faisant le moins d’interaction tactile possible avec son boîtier.
Elle a besoin d’être rassurée dans l’envoi de ses messages.

  1. Sarah mets ses écouteurs qui s’activent automatiquement
  2. Chat’advisor lui indique de répondre à un nouveau message envoyé par un proche et lui propose divers types d’actions pour y répondre
  3. Par commande vocale, Sarah choisit d’envoyer un emoji, propose un message avec une pièce jointe qui est une vidéo d’un souvenir
  4. Chat’avisor lui énonce son message pour la vérification
  5. Sarah confirme et le message est automatiquement envoyé en indiquant si le statut de message a bien été reçu.

Potentielle future expérience de ce scénario :
Grâce à Chat’advisor, Sarah (non voyante) et Henry (trouble moteur) peuvent envoyer facilement et rapidement leurs messages instantanés faisant appel aux nouvelles technologies et sans devoir appuyer sur plusieurs touches différentes ou sans faire appel à une multitude d’étapes non adaptées à leur besoin utilisateur.

Chat’advisor est innovant car il fait appel à une intelligence artificielle poussée via la prédiction de message, via la commande vocale et en étant une application amovible dans sa synchronisation avec divers applications de messagerie (Facebook, Instagram, Emojis, Gmail).

Chat’adisor est intelligent mais surtout est éthique car ces messages sont vérifiés, sécurisés et non-écoutés de manière passive ou active.


1b) SCENARIO 1 (distopique 1)


“ Chat’advisor” ne sera pas une solution 100% éthique et pas accessible et inadaptée aux besoins de chaque typologie d’handicap.

Sarah, personne non voyante âgée de 20 ans, étudiante en Bachelor et technophile ++, souhaite pouvoir communiquer à distance avec ses proches, en faisant le moins d’interaction tactile possible avec son boîtier.
Elle a besoin d’être rassurée dans l’envoi de ses messages.

  1. Sarah met ses écouteurs.
    Chat’advisor ne s’active pas.
    Elle doit activer en parallèle son boîtier pour que l’application se déclenche, qu’elle doit toujours avoir sur elle.
  2. Sarah l’active.
    Chat’advisor lui indique de répondre à un nouveau message envoyé par un proche et lui propose divers types d’actions pour y répondre.
  3. Par commande vocale, Sarah choisit d’envoyer un emoji, propose un message avec une pièce jointe qui est une vidéo d’un souvenir.
  4. Chat’avisor bug et ne comprend pas la nature de l’action demandée. Il propose donc d’effectuer à sa place une action sans lui demander une validation au préalable.
  5. Le message est automatiquement envoyé et Sarah ne sait toujours pas ce qu’il a été envoyé comme message.

2a) SCENARIO 2 (utopique)


Chat’adviser sera une solution de messagerie instantanée innovante (fonctionnalités innovantes) pour les professionnels en situation de handicap

Justin, sourd – 35 ans, Technophile +, manager d’équipe, souhaite utiliser Chat’advisor pour communiquer avec ses collaborateurs au quotidien de façon rapide car il a peu de temps dans sa journée.

  1. Justin se rend dans sa voiture et muni de son boîtier Chat’advisor, connecte l’application à sa voiture en appuyant une seule fois pour allumer l’application
  2. Chat’advisor indique sur le haut de son pare-brise, les messages à envoyer d’urgence 
  3. Via l’intelligence artificielle, Chat’advisor propose en quelques secondes, des réponses aux 3 différents messages importants
  4. Justin valide ses messages intelligents en cliquant sur un bouton de validation en 3D
  5. Le message a été vérifié et est envoyé avec succès à ses collaborateurs.

2b) SCÉNARIO 2 (distopique)


Le produit Chat’adviser sera une solution de messagerie instantanée éthique mais peu moderne pour les professionnels en situation de handicap.

Justin, sourd – 35 ans, Technophile ++, manager d’équipe, souhaite utiliser Chat’advisor pour communiquer avec ses collaborateurs au quotidien de façon rapide car il a peu de temps dans sa journée.

  1. Justin se rend dans sa voiture et muni de son boîtier Chat’advisor, connecte l’application à sa voiture en appuyant une seule fois pour allumer l’application
  2. Chat’advisor indique sur le haut de son pare-brise, les messages à envoyer d’urgence, qui ne sont pas des messages classés prioritaires
  3. Justin souhaite sélectionner avec peine un message prioritaire sur la vue en 3D affiché au-dessus de son pare-brise, à l’intérieur de son véhicule
  4. Chat’advisor rame et propose au bout de quelques minutes, des réponses éventuelles au mail prioritaire sélectionné
  5. Malheureusement, les réponses proposées ne sont pas adaptées à son besoin
  6. Justin décide de désactiver l’intelligence artificielle et affiche le clavier numérique en 3D pour taper son message
  7. Plus de batterie


Chat’advisor s’éteint et Justin sera obligé d’attendre d’arriver à son bureau pour envoyer de son ordinateur la réponse aux mails prioritaires à envoyer.

ARTEFACTS

Cet atelier étant fictif, nous avons sélectionné des visuels qui sont des mises en situation de nos artefacts des futurs imaginés.
Ces mises en situation accompagnent notre idéation et la perception de l’avenir en 2050 auquel seront confrontés les utilisateurs en situation d’handicap.
Ces artefacts représentent de façon  réaliste, les futurs imaginés dans les scénarios 1 et 2.

 

Sourcehttps://sc02.alicdn.com/kf/Hd21187b4dca243a193f28be613b84549n/239920912/Hd21187b4dca243a193f28be613b84549n.jpg_.webp

Sourcehttps://us.123rf.com/450wm/dolphfyn/dolphfyn1506/dolphfyn150600071/41799405-sms-chat-sur-tablette-transparente-avec-un-fond-bleu-la-messagerie-instantané

MAPPING DES TENSIONS DES FUTURS BESOINS UTILISATEURS

Nous avons fait l’exercice de lister les potentielles tensions selon les scénarios imaginés, à fonctionnalités et usages différents (professionnelle et personnelle).
Bien que ces deux scénarios soient quasi ex aequo, on remarque que le premier scénario comporte plus d’avantages.
On peut tout de même constater qu’il faut prendre en compte les hypothèses de conséquences involontaires pour prévenir les erreurs / bugs mais également pour que le produit soit utilisable pour les utilisateurs en situation de handicap.

EN CONCLUSION 

Afin de pouvoir s’adapter au mieux à ses utilisateurs en 2050, la messagerie instantanée de demain Chat’adviser devra lister l’ensemble des bugs éventuels qui fait partie d’un point de tension éventuel identifié  (batterie, test de l’algorithme poussé, tests utilisateurs réguliers sur la commande vocale et le machine learning).

Aussi, nous avons identifié comme second point de tension, l’accessibilité à tester et à adapter par profil de handicap (critères d’accessibilité hardware/software différente pouvant donc impacter le modèle du produit et le logiciel associé). 

Enfin, les critères relatifs à la charte éthique du produit (sécurité informatique, validation avant envoi) devront impérativement être vérifiés pour assurer la dimension éthique du produit.

 

 

Caroline DUMONT UX Designer @UX-Republic


Nos prochaines formations