UX ANIMATIONS #26 – FOCUS FLOATING BUTTON

Avec 45% des votes sur twitter,
notre thème du mois se porte sur les floating button.

Les origines du floating button viennent du material design proposé par Google courant 2014. Si ce type d’interaction ne s’est pas immédiatement démocratisé, depuis quelques mois, le floating button est incontestablement en plein développement. Bien qu’issu du design Google, ce nouveau type de bouton commence aussi à envahir les applications Apple.
Pour en savoir plus sur les guidelines liées au floating button je vous invite à visiter directement le site Google.

Au menu du mois, nous allons donc vous proposer plusieurs exemples de floating button, par catégories, en finissant par notre coup de coeur.
 

1- LES ACTIONS

En théorie, un floating button est là pour proposer très rapidement et de manière accessible un choix restreint d’actions. De plus, il ne s’agit pas de proposer n’importe quelles actions, mais celles que l’utilisateur est le plus à même de devoir faire sur la page en question.
Voici donc quelques exemples de floating button qui proposent des actions :

Khalid Hasan Zibon
crédit : Khalid Hasan Zibon
Eric Azares
crédit : Eric Azares
Rachee Jacobs
crédit : Rachee Jacobs
Mateusz Czajka
crédit : Mateusz Czajka
Srikant Shetty
crédit : Srikant Shetty

Conseil expert : ne pas surcharger les possibilités derrière un floating button. Cela pourrait créer l’effet inverse et devenir complexe :

Marina Sheremet
crédit : Marina Sheremet

Conseil expert : ne pas remplacer une expérience complète avec plusieurs choix par un floating button :

Junjie Li
crédit : Junjie Li
 
2- LES FILTRES

Souvent le floating button est utilisé comme moyen de filtrer des éléments sur une page.
Voici quelques exemples :

Mikolaj Dobrucki
crédit : Mikolaj Dobrucki
Parallel Labs
crédit : Parallel Labs
Matt Legaspi
crédit : Matt Legaspi
Gokhun Guneyhan
crédit : Gokhun Guneyhan
 
3- LES MENUS

Parfois le floating button est la solution pour rendre un menu plus accessible. Cela peut même aller jusqu’à déployer un menu burger, usage que l’on ne trouve pas forcément pertinent et qui s’éloigne des guidelines (voir dernier exemple de la rubrique).
Voici quelques exemples :

Arnaud Le Roux
crédit : Arnaud Le Roux
crédit : Armas B
crédit : Armas B
crédit : Rhys Merritt
crédit : Rhys Merritt
crédit Yaroslav Zubko
crédit : Yaroslav Zubko
 
4- LE PARTAGE

Le floating button est un excellent moyen de proposer des solutions de partage pour des applications ayant du contenu. Ces applications ont l’avantage d’avoir peu de navigation à placer sur ces pages. Cela permet de regrouper l’ensemble des moyens en un bouton. Le partage se fait alors ultra rapidement et simplement.
Voici quelques exemples :

 

crédit : Adrian Chiran
crédit : Adrian Chiran
crédit : Alex Riabushko
crédit : Alex Riabushko
crédit : Paul van Oijen
crédit : Paul van Oijen
 

5- LES CAS PARTICULIERS

Le floating button peut aussi être utilisé pour des usages très précis dans certaines applications. Lancer un lecteur audio, jouer sur un paramètre…
Voici quelques exemples :

crédit : Chris Davis
crédit : Chris Davis
crédit : Arnaud Le Roux
crédit : Arnaud Le Roux
crédit : Olga Mikhailenko
crédit : Olga Mikhailenko

 NOTRE COUP DE COEUR

Simple et particulièrement fluide, cet exemple illustre parfaitement le comportement demandé par les guidelines Google. Uniquement trois propositions ce qui n’étouffe pas l’utilisateur, une légère animation du “+” qui devient une croix pour fermer, et un fondu tout à fait doux avec le reste de la page.

crédit : heileng
crédit : heileng
 
POUR ALLER PLUS LOIN

Finissons par un exemple qui peut paraître inutile, mais qui a le mérite d’améliorer l’accessibilité du bouton par le pouce de l’utilisateur. Cela rend l’usage tout aussi valable pour les droitiers comme pour les gauchers, et ce sans se tordre le pouce ou risquer de lâcher son smartphone.

crédit : Alexander Bickov
crédit : Alexander Bickov
C’est tout pour ce mois de février !
Rendez-vous le mois prochain pour un nouveau numéro d’UX ANIMATIONS !
(n’oubliez pas de voter en cliquant ici pour le thème du mois prochain. Vous avez le choix entre login, 404 et tabbar.)
Stéphane Chilton, UX-Evangelist @UX-Republic