4 méthodes pour une UX réussie

Oct 06, 2015
UX-REPUBLIC

1. Considérer les gens qui nous entourent comme des utilisateurs potentiels 

Une première approche effective d’une réflexion UX est d’étudier son entourage.  Bien que le métier d’UX Designer consiste avant tout à se concentrer à 100% sur l’utilisateur, nous oublions assez souvent d’observer les gens que nous côtoyons quotidiennement, nos collègues, nos amis.

Une des choses que nous apprenons en tant qu’UX-Designers est de chercher à connaître nos utilisateurs. Nous sortons et nous les étudions. Mais qui sont nos utilisateurs ? Ce sont nos patrons, les patrons des patrons. Pourquoi ne pas les étudier ? Qu’est ce qui est important pour eux ? – Don Norman

Nous apprenons généralement en tant qu’UX, à être vigilants et à observer les gens avec qui nous travaillons lorsque nous sommes sur une nouvelle mission ou lorsque nous intégrons de nouvelles équipes. Comprendre son entourage nous donne une information critique à utiliser dans le développement d’une réponse stratégique d’entreprise. En tant que spécialistes, nous devons constamment tenir compte des attentes et des besoins des utilisateurs afin de proposer un produit qui leur correspond. L’UX Designer apprend à se mettre à la place des utilisateurs pour s’assurer que le process qu’il met en place, les stratégies qu’il développe et l’effet qu’il donne à un produit parlera à l’utilisateur et répondra bien aux attentes qu’il en espère.

2. Etudier ne suffit pIMG_5879as, il faut avoir de l’empathie

Intimement lié à son environnement, l’UX Designer doit avoir de l’empathie. Il doit comprendre le quotidien d’un utilisateur, ressentir la pression qu’il peut subir et ses inquiétudes. Le but ultime est de transformer ces ressentis en réponses stratégiques pour aboutir à un succès mutuel.

Travailler conjointement avec le client au lieu d’essayer de le convertir à nos propres idées l’amène à réfléchir à une vision plus orientée utilisateur. Il finit par avoir un avant goût de ce que le produit pourra apporter à l’utilisateur en se mettant à sa place. Lors des ateliers, l’UX Designer doit rester à l’écoute de ses interlocuteurs, les comprendre et les aider dans une certaine mesure. Cela lui permet de créer un climat de confiance avec le client et de faciliter ses échanges.

Montrer de l’empathie envers les membres de son équipe peut aider à l’efficacité du projet. Avoir le dernier mot n’a pas beaucoup d’intérêt si c’est au prix de l’échec de celui-ci. L’utilisateur n’a aucune vision sur ce qui s’est passé pendant la conception du produit, il remarquera simplement que le produit ne correspond pas à ses attentes et s’en désintéressa. C’est le rôle de l’UX de travailler avec son équipe pour que des progrès soient constamment effectués.

De plus, avoir de l’intérêt pour une personne autre que soit même nous permet de nous retrouver dans une zone d’entente avec notre interlocuteur: Nous sommes plus ouverts à la discussion, la personne aura alors plus envie d’écouter ce que nous avons a à lui offrir et sera enclin à supporter nos idées.

3. Etablir une relation

Capture d’écran 2015-10-06 à 10.08.43

Il ne suffit pas d’étudier son entourage et avoir un peu d’empathie pour se lancer tête baissée dans la production. Il  faut avant tout se servir de cette compréhension pour créer un climat de confiance et une relation pérenne avec les membres de son équipe pour ensuite avancer ensemble. En tant qu’expert, l’UX est conscient que c’est la relation à long terme que l’utilisateur a avec son produit ou son service qui est l’indicateur de la bonne réalisation du projet. L’utilisateur perçoit le produit comme un ensemble et ne s’arrête pas à une fonctionnalité. C’est exactement de cette manière que l’UX Designer doit considérer son équipe.

4. Ne pas oublier que l’UX design ne parle pas à tout le monde

Capture d’écran 2015-10-06 à 10.14.43Nous devons être conscient du fait que les gens avec qui nous travaillons peuvent ne pas être à l’aise avec la notion et notre métier de UX Designer. Il faut prendre le temps de le leur expliquer.

Une fois quelques explications claire effectuées sur notre métier, avec du vocabulaire simple et parlant pour tous, nous pouvons discuter des enjeux et l’importance de l’UX dans un projet, tant du point de vue de l’entreprise conceptrice que de l’utilisateur final.

Nous pouvons notamment leur montrer des exemples de bonnes pratiques UX, et les questionner sur leur vision personnelle d’un UX réussi, ce qu’ils pensent du projet actuel en matière d’UX…

Cela crée une base solide pour les amener à accepter notre point de vue et à comprendre l’apport qu’une expertise UX peut avoir sur le produit final.

Alors la prochaine fois que vous sentirez la frustration montée, prenez une grosse inspiration et rappeler vous de vous mettre à la place de votre interlocuteur.

  • Vous êtes capable de poser des questions pour mieux comprendre le point de vue de votre interlocuteur plutôt que de chercher à le convaincre que votre vision est la meilleure.
  • Vous êtes capable d’analyser une situation et d’adopter la vision de votre interlocuteur.
  • Vous gardez en tête que la conversation que vous avez avec votre interlocuteur sera une conversation parmi d’autres et que vous devrez donner envie à cette personne d’engager d’autres conversations avec vous dans le futur.
  •  Vous pouvez prendre un moment pour échanger sur un sujet concernant l’UX qui pourra l’aider à mieux comprendre ce que vous faites.

Si chacun de ces critères sont remplis alors vous êtes sur la bonne voie pour un UX design réussi.

Traduction de l’article 4 techniques for a successful UX

 

Thierry Andrianalisoa – UX-Activist @UX-Republic

UX-REPUBLIC est une agence spécialisée en conception centrée utilisateur. Nous sommes également centre de formation agréé. Retrouvez toutes nos formations en UX-DESIGN sur notre site training.ux-republic.com