MYTHE #3 : ON N’UTILISE PAS LE SCROLL

Avr 14, 2016
Laetitia Sainte Croix
Mythe #3: Les gens n’utilisent pas le scroll

Dans le milieu des années 90, l’action de scroller chez les utilisateurs n’était pas quelque chose d’habituel… Mais peu à peu, nous avons appris à naviguer à travers une page en scrollant du haut vers le bas. Pour un contenu constant et long, comme un article ou un tutoriel, le défilement offre une meilleure ergonomie plutôt que de couper le texte sur plusieurs pages.

Il n’est plus nécessaire de mettre tout le contenu en haut de la page d’accueil ou au dessus de la ligne de flottaison (the fold).

Pour vous assurer que le utilisateurs utiliseront le scroll, vous devez suivre certains principes et fournir un contenu qui garde vos visiteurs intéressés. 

Il faut garder à l’esprit que le contenu au dessus de la ligne de flottaison obtiendra toujours le plus d’attention et devient crucial : Les utilisateurs décident de continuer à lire le contenu ou non. 

De nombreuses recherches prouvent que les gens utilisent le scroll :

#1 Chartbeat

Chartbeat, un fournisseur d’analyse de données, a analysé les données de 2 milliards de visites et a constaté que « 66% de l’attention sur une page de support normal est passée en dessous de la ligne de flottaison.” – What You Think You Know About the Web Is Wrong

#2 ClickTale

ClickTale un fournisseur de services de cartes thermiques qui a analysé près de 100.000 pages vues. Le résultat : les gens utilisaient le scroll sur 76% des pages, dont 22% ont défilé tout au long vers le bas indépendamment de la longueur de la page. Cela dit, il est clair que le haut de la page est toujours la zone de l’écran la plus précieuse.. – Unfolding the Fold et ClickTale Scrolling Report et Part 2

 

#3 Etude de l’agence Huge

L’agence de design Huge a mesuré la barre de défilement dans une série de tests d’utilisabilité et a constaté « que les participants défilent presque toujours, quelle que soit la façon du défilement utilisé – et c’est libérateur.” – Everybody Scrolls

 

#4 Jakob Nielsen

Les études de Eye-Tracking (Techniques d’étude du regard ou comportement oculaire) réalisées par Jakob Nielsen un expert dans l’UX, montrent que si l’attention est focalisée sur la partie supérieure de la page, les gens défilent vers le bas, surtout si la page est conçue pour encourager le défilement. – Scrolling and Attention

eyetracking-scrolling-long

 

UX CARDS

Tester l’Eye Tracking avec les UX Cards

#5 MOVR

Sur le mobile, la moitié des utilisateurs commencent à défiler dans les 10 secondes et 90% dans les 14 secondes – Stats from MOVR (published in Luke Wroblewski’s tweet)

Luke Wroblewski a aussi fournit des petits extraits de statistiques et des conseils sur le comportement de la barre de défilement – There’s No Fold

 

#6 Milissa Tarquini

En étudiant, les analyses de données de TMZ.com, Milissa Tarquini a constaté que le lien le plus cliqué sur la page d’accueil se trouve en bas. Aussi, elle souligne que les sondages et les galeries en bas de la page d’accueil d’AOL Money & Finance obtiennent beaucoup plus de clics en dépit de leur position. – Blasting the Myth of the Fold

AOL News Daily Pulse with 10×7 fold line and vote count

AOL News Daily Pulse with 10×7 fold line and vote count

#7 CX Partners

Une autre étude de eye-tracking menée par CX Partners confirme que les gens défilent si certaines lignes directrices de conception sont suivis. – The myth of the page fold: evidence from user testing

CXpartners

« Avec ses deux écrans nous avons noté que l’écran de droite avec une grande image sur la page d’accueil à encouragé l’exploration en dessous de la ligne de flottaison au contraire de celui avec de 2 petits  blocs » CX Partners

 

#8 S.U.R.L

Des études menées par le Laboratoire de Recherche d’Utilisabilité  (the Software Usability Research Laboratory’s ) montrent que les utilisateurs peuvent lire longtemps, en faisant défiler des pages plus rapidement que celles paginées. Ce qui confirme que les gens sont habitués à défiler. – The Impact of Paging vs. Scrolling on Reading Online Text Passages

SURL a mené une autre étude, confirmant que les gens trouvent à la fois le défilement et la pagination naturelle sur les pages de résultats. – Paging vs. Scrolling: Looking for the Best Way to Present Search Results

#9 Jared Spool

Des tests d’utilisabilité de Jared Spool en 1998 nous montrent que, même si les utilisateurs se positionnent contre le scroll, ils sont finalement prêts à l’utiliser dans leur navigation. Les pages longues avec une barre de défilement semblent les plus otpimales pour les utilisateurs. – As the Page Scrolls

 

Plus d’articles sur le défilement :

En Juillet 2011, Apple a supprimé la barre de défilement pour Mac OS X (les utilisateurs peuvent la remettre s’ils le souhaitent). Cela montre clairement que les gens sont tellement familiers avec le défilement qu’ils n’ont même pas besoin d’élément visuel pour l’utiliser.

L’article de Jared Spool sur les lignes directrices de conception pour encourager le défilement : Utilizing the Cut-off Look to Encourage Users To ScrollNe manquez pas Life below 600px, un article plein d’esprit de la ligne de flotaison sur la page .

Traduction de l’article :  Myth #3: People don’t scroll de Zoltán Gócza

Bonus

Sites où l’utilisateur devient grâce au scroll « créateur » du contenu :

Le scroll nous fait apparaître les images et les textes : 

Capture-d’écran-2016-02-01-à-16.51.24

 

http://www.harbor-suites.com/

Le scroll nous une raconte l’histoire :

Capture-d’écran-2016-02-01-à-16.52.30

 

http://lederniergaulois.nouvelles-ecritures.francetv.fr/

Le scroll nous présente un produit :

 

Capture-d’écran-2016-02-01-à-17.03.10

http://www.dairyculture.ru/

Ces sites utilisent notamment l’effet parallaxe (déplacement de plusieurs éléments sur des couches et à des vitesses différentes).

 

Laetitia Saintecroix, UX-Activist @UXRepublic

UX-REPUBLIC est une agence spécialisée en conception centrée utilisateur. Nous sommes également centre de formation agréé. Retrouvez toutes nos formations en UX-DESIGN sur notre site training.ux-republic.com

6 Comments. Leave new

La semaine en pixels – 6 mai 2016 - Stéphanie Walter : webdesign et mobile, UX et UI design
6 mai 2016 9 h 27 min

[…] Mythe #3 on n’utilise pas le scroll, article à garder à portée de favoris :) […]

Répondre

Mais merci !! ! ! merci, merci !!!!

Répondre
Victoria Pereira
6 juillet 2016 18 h 56 min

Ravis que cela vous plaise !

Répondre

Merci pour la trad et les multiples sources, c’est top. Mais le scroll est à moduler selon les contextes, je pense aux applications métiers peut être ?

Répondre
Les meilleurs liens UX de la semaine #22
10 décembre 2016 13 h 17 min

[…] 11 – Old but gold – Mythe #3 : On n’utilise pas le scroll […]

Répondre

whoa ! la somme que je cherchais pour argumenter en faveur le scroll
merci
quand on voit ce que l’on trouve sur le net à ce propos, il y a une vrai réflexion à mener sur l’utilité de toujours dater nos articles lorsque nous en sommes les créateur et a dater nos requêtes lorsque nous sommes demandeur.
Il est toujours permis de rêver, peut-être que Google finira par en faire un vrai critère de classement.

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *