Les acteurs de l’UX : Alan COOPER

Juin 02, 2015
UX-REPUBLIC

Alan Cooper

“If we want users to like our software we should design it to behave like a likeable person: respectful, generous and helpful.”

 

Biographie

“L’utilisateur comme point de départ”

Alan Cooper a commencé à s’intéresser à la programmation lors de ses années collège, pour payer ses études d’Architecture.

A la fin de celles ci et dès 1975 avec la sortie des premiers ordinateurs personnels (à ce moment là, encore sous le nom de micro-ordinateurs), il fonde sa première entreprise de développement de logiciel.

Il se rend rapidement compte que la méthodologie de développement de l’époque (alors acceptée par tous) par des ingénieurs, pour des ingénieurs, ne correspond pas à la réalité du besoin. Selon lui, la question des ingénieurs “Comment ce service peut-il être codé ?” passe à côté de la véritable problématique qui est plutôt “comment les utilisateurs finaux vont-ils interagir avec la solution ?”.

De cette réflexion et de son expérience de consultant auprès de concepteurs de logiciels, naîtra rapidement une méthodologie remettant les besoins utilisateurs au centre des préoccupations. Cette nouvelle méthode, il l’affine en interviewant les utilisateurs finaux afin de comprendre leurs attentes et d’identifier les sujets de discussions communs qui rendent ces personnes heureuses. C’est la naissance des personas comme outils design.

Ce sera aussi le point de départ du mouvement de l’expérience utilisateur (la “user experience” à proprement parler), qu’il contribuera largement à développer pour qu’elle devienne le courant de “l’interaction design”.

“L’apprentissage du langage”

Parallèlement il développe son premier langage de programmation CBASIC, alors concurrent du BASIC, développé par un certain Bill Gates et son compère Paul Allen.

En 1988, après avoir fait ses preuves en programmation logiciel, multiplié les expériences et connu le succès dans le domaine du B to B, il développe le langage Ruby, qui sera racheté par Microsoft. Ce même langage sera ensuite commercialisé sous le nom de Visual Basics par la firme mais détourné de son format original destiné aux utilisateurs pour en faire un outils de programmation destiné aux professionnels et qui deviendra par la suite le socle de programmation pour une grande partie de l’univers Windows.

Ce langage permet, entre autre, le développement rapide d’application ou la création d’interfaces utilisateur graphiques (en découvrir plus sur le Visual Basics ici)

Bien plus tard, en 1994, Bill Gates décernera en personne à Cooper le premier “Windows Pioneer Award” pour sa contribution global à l’industrie du Logiciel.

En 1998, il fût également récompensé par le prestigieux Visionary Awards du SVForum.

Cooper est aujourd’hui le président de sa propre entreprise Cooper qui prodigue des formations et accompagne les entreprises dans leur challenge de design d’interaction. Il s’intéresse également à la façon d’intégrer au mieux les avancées du design d’interactions au sein des méthodes de développement Agile.

 

Apports dans le domaine de l’UX

Publications

“Interaction design isn’t merely a matter of aesthetic choice; rather, it is based on an understanding of users and cognitive principles.”
About-FaceParu pour la première fois en 1995, il en est aujourd’hui à sa troisième réédition (About Face 3). Il est le résultat des réflexions premières et des idées d’Alan Cooper autour de l’utilisateur final comme point de départ du design d’interaction. Il fait toujours aujourd’hui figure de référence dans le courant design du même nom.

 

“Computers no longer interface with humans–they interact, and the interaction will become steadily deeper, more subtle, and more crucial to our collective sanity and ultimate survival.”

the inmates are running the azylumEn 1999, Cooper s’attaque au sujet des interactions Homme / Machine dans cet ouvrage dont le thème central est le concept de “friction cognitive”. Ce qu’il définit lui même comme “la résistance rencontrée par l’intellect humain quand il est confronté à un système complexe de règles qui changent en même temps que le problème évolue”.

Concept et Notions

      • Les personas

Dans les annèes 1990, Cooper développe une méthodologie de design basée sur des interviews d’utilisateurs finaux d’un service ou d’un logiciel afin de définir leur attentes principales et les sujets de discussions communs qui rendent ces personnes heureuses. Tous les détails alors recueillis sont mis en commun pour former le caractère d’un potentiel utilisateur type pris comme modèle lors de la conception d’une interface ou d’un service.
Les personas sont largement utilisés comme outil dans le design d’interaction.

      • Le visual Basics

Alan Cooper est aujourd’hui reconnu comme étant le père du langage de programmation visual basics qui a été utilisé dans la majorité des applications windows et a contribué au succès du géant Microsoft.

“No matter how cool your interface is, less of it would be better.”

 

Quentin BOUISSOU – UX-Evangelist @UX-Republic

UX-REPUBLIC est une agence spécialisée en conception centrée utilisateur. Nous sommes également centre de formation agréé. Retrouvez toutes nos formations en UX-DESIGN sur notre site training.ux-republic.com