Sites de rencontres : foule digitale

Fév 14, 2018
Sebastien Faure

Nous y sommes. Les amoureux hésitent entre une réservation sur La Fourchette, un Deliveroo cosy à la maison ou un match au sommet. La Saint Valentin est, pour nous, l’occasion de nous intéresser aux utilisateurs des apps et des sites de rencontres.

tumblr_my1uzzFHRo1qmgphmo1_1280

Nous nous sommes donc lancés dans le recrutement d’un panel d’utilisateurs afin de comprendre leur utilisation et leur besoin. Etonnamment, nous avons eu peu de volontaires. Beaucoup nous ont indiqué telle ou telle app, sans pour autant nous raconter leur expérience. Ainsi, en 2018, il semblerait que les sites de rencontres soit encore un sujet tabou malgré leur forte popularité.

28 % des 18-25 ans sont sur un site de rencontre – 20 Minutes –

Heureusement, Natalia nous a partagé son expérience et son regard sur ces nouveaux hauts lieux de la rencontre. Retour sur notre première interview Slack…

Expérience Utilisateur des sites de rencontres

Sébastien
Hello Natalia ! Mercredi, c’est la Saint Valentin. A mon époque (génération 80), on allait draguer en discothèque et sans 06. Depuis, les sites de rencontres comme Meetic, Adopteunmec, Tinder, etc. ont métamorphosé les codes. Tu me racontes ?

Natalia 나탈리아
Hello Sébastien ! Je serais ravie de t’aider ! Je t’avoue que je me suis pas mal intéressée aux sites de rencontres. 

Pour faire tes premiers pas, tu vas devoir définir à quelle catégorie d’utilisateurs et à quel univers tu souhaites t’intéresser : des jeunes adolescents qui veulent sortir et rencontrer du monde ; des personnes plus âgées qui ont souvent déjà été mariées, qui ont eu une vie bien remplie et qui veulent trouver un partenaire pour démarrer une nouvelle vie ; des seniors qui veulent un dernier frisson…

Sebastien
Disons que je m’intéresse aux jeunes cadres parisiens qui n’ont pas le temps…

Natalia 나탈리아
Tu vas trop vite ! On se croirait sur Tinder ! Prenons le temps de réfléchir… Tu dois prendre les choses plus au sérieux.

Un site de rencontre ce n’est pas une blague. Imagines : tu peux, littéralement, changer la vie des gens ! Certes, avant on se rencontrait en vrai. Sauf que la société évolue. Par exemple, on ne consomme plus du tout de la même manière. Tout va plus vite. Tout est à disposition. L’amour aussi…

tumblr_mzjsragsja1qmgphmo1_1280

Sebastien
Je ne pense pas. Je m’intéresse à ce sujet, parce qu’il me semble que les sites de rencontre proposent un service profondément centré utilisateur. Ma difficulté est de recueillir les besoins utilisateurs.

En tant qu’UX-Designer, j’aimerai pouvoir reproduire l’émotion de la rencontre.

Aujourd’hui, j’ai l’impression que les applications se situent entre Deliveroo, Airbnb et Netflix

Natalia 나탈리아
Ah ah ah ! Avant il y avait Meetic. C’était le plus gros du marché en France, et d’ailleurs c’est toujours le cas dans les chiffres. Il était surtout utilisé par une cible d’hommes et de femmes qui, après avoir divorcés souhaitaient de nouveau rencontrer quelqu’un. Seulement tous leurs amis étaient également mariés ou appartenaient au même cercle d’amis. D’où l’intérêt d’un site de rencontre pour connaître quelqu’un hors cercle. 

Adopteunmec est arrivé. Cet acteur a littéralement perturbé le marché du site de rencontre en étant fun, drôle et décalé. Il a connu un grand succès auprès des jeunes. Je dirais pour la tranche 18-30 ans.

Sebastien
Adopteunmec. Le nom est excellent. Ils ont renversé le schéma coutumier de la rencontre… 

UX Content : une stratégie centrée utilisateur

Natalia 나탈리아
… Et surtout sur une cible aussi bien féminine que masculine ! C’est super important. T’imagines, les femmes au pouvoir et les hommes perçus comme des objets ! Ils ont énormément travaillé sur la ligne éditoriale du service avec des partis pris très forts.

« Vous pouvez rencontrer l’amour de votre vie, pour le prix d’un café par jour »

Sebastien
Tu veux dire, qu’ils se sont différenciés par un travail sur le contenu ?

Natalia 나탈리아
Pour l’avoir essayé, gratuitement puisque je suis une femme, l’interface était fun. Tu attends qu’un homme t’envoie un « charme » : l’équivalent d’un « tu m’intéresses ». S’il y a match, tu lui envoies un charme en retour et vous pouvez enfin discuter.

Désormais, sur les sites de rencontres, il y a un vrai scénario autour de l’expérience de la rencontre.

tumblr_lxl6c97x351qmgphmo1_1280

Sebastien
Tu parles d’une scénarisation comme dans un jeu vidéo ?

Natalia 나탈리아
Je dirais pas ça. Ils ont reconstitué une situation réelle pour rassurer l’utilisateur. Avant tu sortais, tu rencontrais quelqu’un, tu essayais de la charmer et ensuite vous pouviez entamer une discussion. Adopte c’est pareil, mais digitalisé.

Parcours utilisateur : entre recherche d’expérience et détournement d’usage

Sebastien
Et toi, qui est UX-Designer, tu portes quel regard sur ces types de service ? Est-ce que l’on est dans une expérience e-commerce ? Ou est-ce que l’on pourrait parler d’expérience propre à la rencontre ?

Natalia 나탈리아
Encore une fois, tout dépend du parti pris ! Par exemple, Adopteunmec, Meetic sont des sites qui vont promouvoir la recherche de l’amour, une stabilité (peu importe ce que l’on en pense personnellement) c’est leur cible en tous cas.

D’autres applications comme Tinder, Happn, selon moi, se rapprochent plus d’une expérience de consommation de type e-commerce. Déjà ce sont seulement des apps. Ensuite en un seul geste, le swipe, tu décides si tu vas parler ou non à la personne

Le geste est très simple, très rapide. Ça conduit à consommer plus. Le geste a modifié l’usage…

Tu regardes des centaines de photos défiler sous tes yeux et en gros tu dis « Oui » (Swipe à droite) ou « Prochain » (Swipe à gauche) en un seul geste !

devin-avery-504388

Sebastien
Donc, si je suis un persona posé et pas pressé, je vais aller sur Meetic & Adopteunmec. Par contre, si je suis « now or never », c’est plutôt Tinder ?

Natalia 나탈리아
C’est ce que je pense. Du moins c’est l’image que ces produits me renvoient. Mais dans tous les cas, il s’agit d’une utilisation très personnelle. C’est une question d’humeur et de chance peut être ?

A titre personnel, j’ai rencontré mon mari sur Tinder, on s’est donné rendez-vous la première fois dans un musée ! Ce n’est pas a priori la proposition de valeur du service. D’ailleurs ça fait souvent rire nos amis qui nous disent que notre rencontre c’est l’aiguille dans la botte de foin. Mais l‘utilisation d’une application de rencontre dépend aussi de la culture et du pays dans lequel tu te trouves, par exemple les Berlinois utilisent Tinder pour des rencontres amicales.

Sebastien
Peu importe l’app, pourvu la rencontre ?

Natalia 나탈리아
Oui, en quelque sorte. D’ailleurs sur Tinder, il existe une fonctionnalité qui permet de se connecter à son compte Facebook afin de voir si nous avons des amis en commun avec la personne avec qui on parle.

La rencontre en mode Agile

Sebastien
J’ai l’impression que ces sites de rencontres sont à l’image d’un parcours de développement en mode Agile : on part avec une segmentation en tête pour déconstruire ses idées reçues et avancer. Au final, il s’agit d’un parcours de conception : recherche utilisateur, conception, test, itération

Natalia 나탈리아
Tout à fait. Un parcours de conception Lean UX, en quelque sorte : recherche utilisateur, conception, test, itération… Ahah ! Je le vois exactement comme ça ! C’est peut être ainsi que je suis devenue UX-Designer…

Sebastien
Merci Natalia pour ces échanges. 

Natalia 나탈리아
PS : Il ne faut pas oublier le service après-vente !  L’expérience continue après l’acte d’achat. Quand mon mari ne fait pas la vaisselle ou cuisine un truc que je déteste, je le menace de le rendre… avec amour :)

Fin…

tumblr_mqxgyktf5Q1qmgphmo1_1280

Take Away

Pour concevoir un site de rencontre, il faut :

  • Une composition graphique agréable et cohérente
  • Une immersion dans un scénario
  • Une structure intéressante en termes d’expérience utilisateur (UX)

Ce que nous retenons également de cette plongée en terre d’inconnus :

  • Les utilisateurs détournent l’usage pour en recréer un
  • La gesture entraine un changement d’usage
  • Le contenu est stratégique dans l’expérience

Pour Natalia, c’est le parfait terrain de jeux autant pour les UI-Designers que pour les UX-Designers.

« [elle] a l’impression que ça fait parti des domaines d’application où l’on peut être assez libres en terme de créativité et d’innovation »

Finalement, les sites de rencontres permettraient de dépasser l’ergonomie en incluant la dimension émotionnelle très fortement avec le storytelling, l’immersion et la création de nouveaux codes sociaux…

Sébastien, Learning & Development Manager – Head of Content & Natalia, UX-Designer @UX Republic / Photos @Natalia

UX-REPUBLIC est une agence spécialisée en conception centrée utilisateur. Nous sommes également centre de formation agréé. Retrouvez toutes nos formations en UX-DESIGN sur notre site training.ux-republic.com

No comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *