Interaction 18 : retours de notre envoyé très spécial

Quentin, UX-Designer & Responsable Marketing @UX-Republic est allé Interaction 18 à Lyon. Tel un Hunter S. Thompson de l’UX-Design, il nous livre son expérience dans un récit au long cours.

Ce matin, c’est le mien…

Nous avons été génialement invités par Adobe et je suis très excité ! C’est la (toute) première fois que je me rends à cette conférence. Les interventions ont l’air impressionnantes ; Adobe Xd parait extrêmement prometteur. Et puis je vais voir Alan Cooper…

Alan Cooper ! Alan Cooper ! ALAN COOPER !

Pour l’anecdote, mon premier article pour ce blog était son portrait : une carte d’identité UX, en quelque sorte. Ça m’a fait quelque chose de savoir que j’allai le voir et l’écouter en vrai.

– 6h30 – Je me bouscule en sursaut dans mon lit. Lundi matin… mon train part à… 10h… 25 minutes de trajet jusqu’à gare de Lyon… Ok. Je suis (presque) large.

– 6h34 – J’ai le temps… de me faire beau, de me presser un jus plein de vitamines, de penser à ce que je vais dire à Alan (dès qu’il viendra à ma rencontre, impatient de me rencontrer ou l’inverse…), de choisir ma chemise avec soin (il faut que je fasse bonne impression, je prends des fleurs ?), de prendre ma douche…

– 9h35 !? –  Oups, OUPS, OUPSSS… je claque la porte et je file en courant… Si je ne rate pas le train, promis, je vous raconte !

Le train ne siffle plus trois fois

Bon je suis dans le train, il est 9h58, je ne suis pas beau, j’ai transpiré en courant dans les couloirs du métro, je n’ai pas eu le temps d’acheter des fleurs mais Alan, j’arrive… !

redd-angelo-70237

Ça me laisse le temps de vous détailler un peu mon programme de ces deux jours. Je sens que ça va être chouette :

  • Arrivée à Lyon en fin de matinée.
  • Déjeuner avec Yohan, Raphael, Jacinthe et Adrien
  • Lundi après-midi : Workshop XD organisé par Adobe et animé par André Jay Meissner
  • Lundi soir : Soirée Interaction au Musée des Confluences et repas avec l’équipe
repas lundi midi

Jacinthe, Raphael, Adrien et moi (je suis content)

Adobe XD : premier rendez-vous…

Les objectifs de l’atelier sont assez clairs…. (cf. photo)

IMG_20180205_145103

Je suis un grand adepte de Axure (et, alors ?) mais j’avoue que ce n’est pas le plus évident à prendre en main. Son ergonomie n’est pas très intuitive pour un outil qui se veut la référence en design et prototypage à destination d’UX-Designer ou d’Ergonomes..

Bref, je n’avais jamais utilisé Xd auparavant. Ma première impression est que le logiciel est très facile à prendre en main, bien pensé, intuitif. Il permet un prototypage rapide et il s’interface parfaitement avec l’écosystème Adobe, ce qui est sa vraie force.

Adobe XD est le premier logiciel d’Adobe a être véritablement créé pour les designers.

Entendez moi bien, ils ont déjà pas mal d’outils à disposition, mais l’expérience et le temps ont détourné petit à petit leur utilisation première.

Exemple : Photoshop qui était à la base fait pour la retouche photo est essentiellement utilisé par les graphistes pour faire des maquettes HD. In Design, initialement pensé pour l’impression est aujourd’hui majoritairement utilisé pour du digital.

Par et pour des UX-Designers

L’idée a été de créer un outil unique pour tout faire au même endroit :

Wireframes > Conception graphique > Prototypage > Partage > Tests

Il a été pensé autour de trois grands principes :

  1. Lightweight : Généralement les logiciels de conception sont lourds, XD doit pouvoir s’exécuter en quelques millisecondes
  2. Zero Friction : Pensé comme un tout, tout doit pouvoir être fait dedans sans sortir du logiciel. Ou mieux, il doit pouvoir s’interfacer avec n’importe lequel des autres logiciels. Il est également multiplateforme
  3. Transparent : être très clair sur ses possibilités, pas de sur-promesses mais une amélioration continue. D’un autre côté la transparence signifie également l’intuitivité, pas de réflexion inutile pour se demander comment faire quelque chose, tout doit être tellement limpide que l’outil en devient transparent.

 « Take time to do things right »

Adobe s’attache également ici à défendre le principe d’excellence, l’exemple pris pour ce point est celui du texte souligné. La majorité des logiciels proposent cette fonctionnalité de base mais le trait servant à souligner les mots vient couper les lettres au niveau du jambage inférieur ou des boucles comme pour le q, le p ou encore le g.

Adobe XD propose le texte souligné qui ne coupe pas les lettres comme ci dessous :

underlining2 adobe XD

Cela montre bien la volonté d’adobe de prendre le temps de faire les choses bien, leur volonté de mettre du sens dans leurs fonctionnalités et de le faire, non seulement bien mais si possible mieux qu’ailleurs. La construction du produit se fait au fur et à mesure, selon un processus et une méthodologie UX qui est de répondre au besoin, de se nourrir de feedbacks et de s’améliorer en continu.

Cela en fait un logiciel, selon moi, encore incomplet mais très prometteur.

Des features et des designers

Les fonctionnalités marquantes vues cette après-midi :

  • Des Artboards (plan de travail) clairs et pratiques
  • Le glisser/déposer d’un groupe d’image ou de texte pour populer de manière intelligente une grille de répétition
  • Beaucoup de templates graphiques déjà disponible (exemple iOS)
  • Publier / générer les spécifications graphique facilement
  • Les Symboles, ou éléments graphiques réutilisables, modifiables en une fois, faisant bénéficier de modifications partout où l’élément est affiché.
  • Un Prototypage rapide et intuitif en reliant les artboards ou les élements d’un Artboard entre eux
  • Le partage en temps réel entre un mobile et l’ordinateur en mode filaire pour visualiser directement son prototype sur mobile.
  • L’enregistrement vidéo du prototype en action
  • Les tests utilisateurs facilités par la vitesse de prototypage

Au final, le meilleur conseil que je puisse donner, c’est d’aller voir par soi même !

andrey-larin-189255

Adobe XD est très facile à prendre en main, se met à jour régulièrement avec de nouvelles fonctionnalités, et s’inscrit dans un écosystème global. Ses ambitions sont grandes et il semble bien parti !

Pourtant…

… Il manque encore des fonctionnalités nécessaires pour en faire le compagnon parfait utilisable, comme le fait de pouvoir fixer un élément dans le navigateur (ex : header mobile), de rajouter plus de possibilités d’interaction entre deux éléments, ou encore d’ajouter différents états à un élément comme le permet aujourd’hui Axure.

Mais je suis séduis par son intuitivité, son évolution continue et sa volonté de répondre aux besoins des UX designer. Je l’utiliserais aujourd’hui pour un prototypage d’écran rapide ou alors lors d’un Design Sprint pour aller vite mais quand même pouvoir démontrer les intentions et les interactions du user flow.

Confluences, Cocktail et Musée

Après 4 heures d’atelier, pour finir la journée, direction le Musée des Confluences pour la soirée d’ouverture du salon. Un cocktail bien senti, un beau discours, pas mal de beau monde au milieu d’un musée aux portes ouvertes spécialement pour nous pour l’occasion, le salon se donne les moyens et cela inaugure de belles journées à venir.

stephan-valentin-259614

Je finirais la journée avec les copains lors d’un diner avec Adobe qui nous accueille définitivement très bien, je suis ravi !

Bon ça valait le coup de courir un peu ce matin et je vais me coucher avec une seule idée en tête : demain j’ai RDV avec Alan, j’espère arriver à dormir !

Quentin, Responsable Marketing & Coach UX @UX Republic

UX-REPUBLIC est une agence spécialisée en conception centrée utilisateur. Nous sommes également centre de formation agréé. Retrouvez toutes nos formations en UX-DESIGN sur notre site training.ux-republic.com

No comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *