Flupa 2016 : un cru exceptionnel !

Juin 22, 2016
UX-REPUBLIC

Pour la seconde année consécutive, UX-Republic était le sponsor platinium de La Flupa UX-DAY, le rendez-vous annuel des professionnels de l’UX.

La première journée était consacrée aux ateliers, la seconde aux conférences. Le plus difficile bien sur, c’est de faire un choix entre les 4 sessions parallèles sur 4 slots, car tous les sujets sont très attractifs.

Jeudi matin 8:45, on retrouve la sympathique équipe de FLUPA ainsi que des participants venus de toute la France, du Quebec, de Belgique, et bien sur du Luxembourg (FLUPA est l’acronyme de French Luxembourg User Experience Professionnal Association).

les-chapeaux-de-bono

Ma journée a commencé avec l’atelier des chapeaux de Bono animé par Antoine Blanchard et Martin Deramecourt. C’est toujours intéressant de découvrir de nouvelles techniques et d’avancer dans la compréhension des ressorts de la créativité de groupe. Inventée par Edward de Bono, la mécanique des chapeaux est simple : on met un chapeau et on entre dans l’état d’esprit correspondant pour évaluer une idée ou un concept. Au fur et à mesure de l’atelier, on va changer de chapeau. Par exemple, à l’étape du chapeau rouge, tout le groupe exprime ses émotions tandis qu’à l’étape du chapeau gris, chacun exprime les faits et uniquement les faits, de façon rationnelle. La grande force de cet atelier est de neutraliser les égos. En fournissant un cadre ludique propice à générer de l’empathie, cet atelier favorise l’appropriation d’idées nouvelles et permet d’identifier les risques et les objections au tout début d’un projet.

amelioration-collective

J’ai aussi apprécié l’atelier sur le management lean & agile animé par Damien Bonhomme et Alfred Almendra. Dans un premier temps, il nous font vivre une situation absurde avec « le jeu des billes rouge » inventé par William Edwards Deming. Dès le début de l’atelier, nous sommes plongés dans un système très inefficace, sans autonomie ni pouvoir d’amélioration. On comprends qu’un mauvais système gagnera toujours face aux bonnes volontés. Par contraste, le second exercice « la balle supersonique » est basé sur l’amélioration collective. Il s’agit de faire en sorte de se passer la balle le plus vite possible entre tous les participants. En quelques itérations nous sommes parvenus à de multiplier notre efficacité par 10. La démonstration est très forte sur l’approche empirique de l’amélioration continue du travail. On perçoit instantanément les bénéfice des méthodes agiles et lean pour optimiser les systèmes et les modes de production.

user-storymapping

Enfin, la première journée s’est terminée par un atelier User Story Mapping animé par Sophie Freiermuth.
Cet atelier m’a beaucoup plu sur le fond comme sur la forme et donnera donc lieu a un article dédié. En deux mots: selon Sophie, l’enjeu du storymapping est de capturer et d’organiser la connaissance et les idées des participants. Les outils narratifs permettent de capturer le verbal (ce qui est dit) pour le transformer en visuel (post-it) et organiser la séquence d’action sur une ligne de temps. On peut alors descendre dans chaque tache et la décomposer en sous tache en effectuant un aller et retour entre la vision globale et détail.

Ce sujet vous intéresse ?
Rendez vous demain pour un second article sur le Best of Flupa 2016 !

Antoine Visonneau, UX-Evangelist @antoineviso @uxrepublic

UX-REPUBLIC est une agence spécialisée en conception centrée utilisateur. Nous sommes également centre de formation agréé. Retrouvez toutes nos formations en UX-DESIGN sur notre site training.ux-republic.com

No comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *